S,M,L,XL_OMA_Rem_Koolhass_Bruce_Mau

Comme le Corbusier l’avait fait dans l’entre-deux guerres avec Vers une architecture, Rem Koolhaas, en collaboration avec le graphiste canadien Bruce Mau, fait paraître, en 1995 (année zéro de l’ère internet), un livre d’architecture hors normes, intitulé : S, M, L, XL. Cette ouvrage de près de 1376 pages est un objet design en soi. Il est la preuve que le design visuel, à travers le dialogue des disciplines, reste un vecteur essentiel de l’émergence des avant-gardes.

Rem Koolhaas est un des représentants d’une tendance actuelle de l’architecture qui procède au déracinement de l’architecture, à sa transformation, perçue comme une libération, de son état d’immobilité pérenne à un nouvel état de pseudo-mobilité éphémère qui caractérisait jusqu’à présent les produits issus de ce qu’on appelle le design. Cette transformation de l’architecture vers la production d’”objets architecturaux” dont les origines remontent au début du siècle a déjà entraîné de lourdes conséquences sur le plan urbanistique.

La première partie de l’ouvrage traite de manière théorique de la notion d’objet architectural, la seconde partie présente et analyse les théories clés développées par Koolhass sur la ville : concepts de “Bigness” et de “Generic City”. La troisième partie traite des projets d’architecture produits par l’O.M.A. La dernière partie constitue une véritable œuvre d’art plastique, de design, un “objet architectural” en soi.

S,M,L,XL_01