Luc Guinguet résumant les principes d'une axonometrie éclatée appliquée à l'îlot
Dans le cadre de la fabrication de leur dossier d’étude de site parisien, les étudiants devaient aujourd’hui présenter leur chemin de fer remanié, en prenant en compte les remarques des séance précédentes, particulièrement celles de la présentation commune du 5 novembre.

À l’image d’une feuille de route, le chemin de fer permet d’avoir une vision synthétique de l’ensemble des planches pour affiner la narration, avant d’entrer dans le détail de chaque page. Il offre un recul indispensable dans la masse des documents nécessaires à cette analyse.

Les prochaines séances seront consacrées à l’affinage des documents qui viendront s’insérer dans cette trame, ce pourquoi Luc Guinguet a d’ores et déjà tenu à rappeler au tableau certains principes de l’axonométrie éclatée appliquée à l’îlot.

Si le propos et sa construction sont primordiaux dans le résultat final, le soin apporté à la la disposition, au traitement graphique, à la gestion de la couleur, aux mots employés l’est tout autant. Les deux sont indissociables et leur bon équilibre constitue un des enjeux de cet exercice.
Luc Guinguet résumant les principes d'une axonometrie éclatée appliquée à l'îlot
Luc Guinguet résumant les principes d'une axonometrie éclatée appliquée à l'îlot