Laurence Madrelle et Pascale Martin en correction

La séance d’aujourd’hui était consacrée à une présentation commune des travaux d’analyse urbaine des étudiants. (voir article du 23/10/09 ici)

Les enseignants architectes-urbanistes (Jean-Jacques Treuttel, Guillaume Boubet, Manon Denicourt et Pascale Martin, assistés par Vivien Gimenez étudiant de 5e année) et les enseignants de communication visuelle (Luc Guinguet architecte et dessinateur, Laurence Madrelle et Benoît Santiard, graphistes) étaient ainsi réunis pour regarder et commenter l’étude de site parisien de l’ensemble des groupes.

L’intérêt était de faire un état des lieux général de l’avancement des travaux, de la gestion de la narration à la pertinence des points de vue, en passant par la qualité graphique des documents, mais aussi de cristalliser les remarques issues de points de vue complémentaires…

Cette séance est primordiale pour les enseignants, qui peuvent se rendre compte de la progression générale et repérer les points faibles, mais également pour les étudiants qui situent leur travail les uns par rapport aux autres.

L’émulation propre à une correction collective leur permet d’échanger avec les autres groupes et d’emmagasiner un grand nombre de remarques, qu’elles soient destinées à leur travaux ou à ceux des autres étudiants.

La suite des cours de Fabrique aura pour but de consolider les acquis de cette journée, et de renforcer la qualité du rendu final.

À suivre!

Jean-JacquesTreuttel en correction avec Vivien Gimenez

Jean-JacquesTreuttel en correction avec Vivien Gimenez


Luc Guinguet et Guillaume Boubet en correction

Luc Guinguet et Guillaume Boubet en correction


Les étudiants pendant la présentation commune
Les étudiants pendant la présentation commune
Les étudiants pendant la présentation commune