Vue de l'installation "les dormeurs" (néons et câbles électriques) de Pedro Cabrita Reis à la 10e biennale de Lyon, à l'entrepôt Bichat.

Ces images sont l’occasion de parler brièvement du travail de Pedro Cabrita Reis, artiste Portugais peu médiatisé en France et pourtant très présent sur la scène internationale (en 2003, il représentait le Portugal à la Biennale de Venise).

L’espace, et l’architecture en particulier, joue un rôle central dans ses explorations. Sur le site Internet de la biennale, on peu lire que « ses sculptures et installations subliment des matériaux industriels et autres éléments de construction standardisés qui sont à la fois familiers et triviaux ».

En comparant ses différentes interventions dans l’espace (souvent in situ), on se rend compte que celles-ci prennent fréquemment l’architecture ou ses codes comme prétexte pour les détourner ou les transcender. Dans cette installation par exemple, le rapport des néons longilignes au reste de l’architecture décatie accentue le contraste des matériaux, et fait cohabiter une structure lumineuse aux volumes déjà existants, en les déconstruisant en silence de façon poétique et ludique.

L’architecture devient « une manière d’habiter le monde, une construction fragile de l’homme qui peut se désintégrer à tout moment ou être utilisée à nouveau ». Il est ainsi dur de dire si ces volumes lumineux sont les traces de l’ossature d’une construction passée ou en devenir.

Quoiqu’il en soit, ce travail lumineux graphique dans l’espace n’est pas sans nous rappeler le type d’intervention des graphistes Mevis et Van Deursen pour la signalétique de la biennale internationale d’architecture de Rotterdam… (voir l’article ici) Ou quand les frontières entre disciplines deviennent floues…

Pour en savoir et en voir plus, rendez-vous sur le site Internet assez complet de Pedro Cabrita Reis:
http://www.pedrocabritareis.com

Vue de l'installation "les dormeurs" (néons et câbles électriques) de l'artiste portugais Pedro Cabrita Reis à la 10e biennale de Lyon, entrepôt Bichat
Vue de l'installation "les dormeurs" (néons et câbles électriques) de l'artiste portugais Pedro Cabrita Reis à la 10e biennale de Lyon, entrepôt Bichat
Vue de l'installation "les dormeurs" (néons et câbles électriques) de l'artiste portugais Pedro Cabrita Reis à la 10e biennale de Lyon, entrepôt Bichat

© video et photographies Lucie Garnier