Les étudiantsCette semaine, tandis qu’une vingtaine de leurs camarades était en visite dans les locaux du journal Libération (voir article du 25/09/09), les étudiants de deuxième année assistaient à deux cours magistraux avec leurs enseignants Benoît Santiard et Luc Guinguet consistant respectivement en une initiation à la mise en page, et à un rappel de principes fondamentaux pour la pratique du dessin d’analyse.

Dans la première partie du cours, Benoît Santiard a ainsi abordé les basiques de la mise en page, manipulant le logiciel Indesign en temps réel devant les étudiants dont un grand nombre reprenait les explications directement sur leurs ordinateurs portables. Il a expliqué comment créer une grille, manipuler des textes, des images, abordant certaines notions clés comme la typographie, les rapports entre taille de corps de texte et interlignage, l’importance des feuilles de styles, etc. À la fin du cours, il a insisté sur le fait qu’une bonne maîtrise technique n’était pas un substitut aux idées, et que tout travail de mise en page commence par un croquis rapide, servant à définir les grandes lignes de sa présentation.

La deuxième partie du cours était consacrée à une présentation par Luc Guinguet des modes conventionnels de représentation de l’architecture et des paramètres guidant le choix stratégique d’un point de vue. Ses propos étaient illustrés directement par des dessins au tableau au fur et à mesure des éléments de sa démonstration. Ce cours est avant-tout destiné à affirmer aux étudiants que le dessin demeure indispensable dans un environnement où l’informatique a pris une place prépondérante. Il est une prémisse aux exercices de croquis en plein air, notamment les visites de la Mosquée de Paris et de la Résidence du Point du Jour à Boulogne prévues le lundi suivant dans le cadre du cours de dessin (de Luc Guinguet). Il permet aussi de se familiariser avec un langage utile à la conception et représentation du projet et, dans le cadre de la fabrique, à l’analyse urbaine. Ont ainsi été abordées différentes typologies de dessin, comme le relevé de façades, les vues à vol d’oiseau d’après photo ou avec l’aide d’une carte, le croquis rapide d’atmosphère, etc.

Suite à ces rappels, une projection de dessins d’illustrateurs et d’architectes concluait le cours, faisant voir aux élèves les exemples appliqués des principes évoqués précédemment. Parmi une sélection d’une soixantaine d’images de provenances diverses, on pouvait voir des croquis de Le Corbusier mais aussi de Reem Koolhaas, ou encore des relevés de l’illustrateur anglais Gordon Mc Cullen ou des planches des recueils de Viollet-le-Duc.

La semaine prochaine, rendez-vous pour le compte-rendu des heureux élus ayant visité le journal Libération!
Luc Guinguet rappelant des principes fondamentaux de dessin

Rem Koolhaas

Rem Koolhaas

Paulo Mendes da Rocha

Paulo Mendes da Rocha

Cedric Price

Cedric Price

Lugi Snozzi

Lugi Snozzi