Livret 2009-2010

La fabrique est liée à l’analyse urbaine et aux travaux dirigés.
Ces trois cours forment une « unité d’enseignement ».

La fabrique d’analyse urbaine a pour but la mise en forme des résultats de l’enquête menée par chaque groupe d’étudiant sur le site qu’il étudie.
La mise en forme finale est un cahier A3 vertical, d’une dizaine de doubles-pages qui racontent le résultat de l’enquête.

Sur la base d’un seule idée par double-page, du début à la fin et d’une façon linéaire, tous les ingrédients qui composent l’analyse urbaine y sont développés : la situation du site, l’histoire des transformations du site, les thèmes développés spécifiques à chaque groupe… Le cahier commence par un sommaire et se termine par une bibliographie.

Tous les ingrédients, le texte, la cartographie, les schémas, les dessins (plans, coupes, croquis réalisés sur place ou d’après documents analysés) l’iconographie recherchée, les photos prises, sont étudiés selon chaque problématique.

Au cours de l’élaboration du cahier, sont abordés des outils précis : la grille de mise en page, le chemin de fer, la typographie, la hiérarchie des informations, l’adéquation d’un document iconographique (photo, cartographie ou document ancien) par rapport au propos développé. Le logiciel InDesign sert à la mise en œuvre du cahier. La qualité de la réalisation fait l’objet d’une attention particulière.

Quel est le rôle du texte par rapport à l’image ? Ce que l’on montre est-il en adéquation avec ce que ce que l’on a envie de dire ? Peut-on faire partager ce que l’on a appris ?

Les étudiant « riches » d’un enseignement et de connaissance de leur site, de leur enquête, sont ceux qui possèdent le « savoir ». La fabrique aide à le restituer sous la meilleure forme visuelle. La qualité graphique sert le sens de la narration de l’analyse.

Pour cela les étudiants viennent aux cours munis des documents qu’ils ont recherchés, dessinés, écrits : ce sont les outils du dialogue.

Cette méthode est aussi les prémisses de la communication du projet.
C’est un outil d’anticipation qui peut aider à la conception du projet.



(Extrait du texte du livret de l’étudiant,
écrit par Laurence Madrelle)