Vue de la déformation des lettresLorsque l’on parle de signalétique, comment ne pas regarder du côté de l’Allemagne et en particulier de Stuttgart, ville dans laquelle est implanté le studio L2 M3?

Exemplaire, le studio l’est dans son approche d’une signalétique jouant avec l’espace, le visiteur, et les points de vue. Le meilleur exemple est très certainement le travail qui a été réalisé pour les locaux d’une banque, la Kreissparkasse Ludwigsburg. Dans ces bureaux un grand nombre de salles sont distribuées le long d’un couloir de 140 mètres, et la signalétique vient se tordre et se distorde en trompe l’œil dans celui-ci pour n’être visible que d’un seul point de vue, au centre du corridor.

Ce procédé n’est pas sans rappeler le travail d’artistes tels le français Georges Rousse ou l’italien Felice Varini, jouant sur l’espace, la typographie, la géométrie, les points de vue et les déformations.

Ce qui est intéressant ici est le contexte et la taille de l’intervention qui place le visiteur ou l’employé quotidiennement au centre d’expériences de perception habituellement réservées au musées et centres d’art.

www.georgesrousse.com
www.varini.org

www.l2m3.com
Photos: Florian Hammerich

Vue du centre du couloir
703-media
704-media